Soigner l'esprit , guérir la terre



Soigner l’esprit, guérir la Terre

Nous sommes l’environnement !

«Le monde se trouve au cœur d'une urgence spi­rituelle collective, dont la crise écologique est l'une des manifestations majeures.» Les écologistes se posant des questions sur les raisons de la lassitude que susciterait désormais leur message seraient bien inspirés de lire le remarquable ouvrage de Michel Maxime Egger.

Ce n’est pas en bardant notre planète de technologies dites propres ni en usant d'un discours moralisateur usé que nous nous en sortirons. La déconnexion de l’homme d'avec ce qu'il croit être son environnement - alors qu’il est lui-même l’environnement ! - a pris une telle ampleur au cours des âges qu'un boulever­sement des consciences passe par des expériences physiques, sensorielles et spirituelles, que l'auteur nous suggère. Et cela après nous avoir initiés, dans un lan­gage limpide, aux subtilités de l’écopsychologie, née il y a plusieurs années aux Etats-Unis d’un rapproche­ment entre l’écologie et la psychologie. En compagnie de Cari G. Jung, Théodore Roszak, Paul Shepard et Joanna Mary, nous explorons les secrets de notre âme.

Sociologue et journaliste de formation, Michel Maxime Egger travaille en tant que lobbyiste pour le développement durable et des relations Nord-Sud plus équitables. Il a fondé le réseau « Trilogies » qui met en dialogue traditions spirituelles et grandes problématiques de notre temps. Dernier livre paru : « La Terre comme soi-même », Labor et Fides, 2012.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire