Incroyables commestibles


La genèse de cette initiative qui a démarré en 2008 en Angleterre:

Article de Mark Haltmeier publié sur le site www.reseau-solidarite.ch

Une aventure incroyable… à croquer à pleines dents !


Cette belle initiative a démarré en 2008 en Angleterre:

Incredible edibleDevant maisons, écoles et même le poste de police des carrés de terre, des bacs avec salades, carottes… et un panneau «servez-vous, c'est gratuit !»

Incroyable… mais vrai, c'est ce que l'on trouve depuis 2008 à Todmorden, une petite ville grise du nord de l’Angleterre ravagée par la crise des subprimes qui s'est depuis transformée en potager géant sous l'appellation «incredible edible» (les incroyables comestibles).

Tout est parti d'une poignée de citoyens qui ont décidé de reprendre leur destin en main, ensemble et dans un esprit de solidarité. Une belle façon de (re)découvrir que l’abondance est le fruit du partage.

La démarche vise à créer un nouvel art de vivre en redynamisant les échanges locaux par le partage de fruits et légumes "bio" cultivés par les habitants et offerts librement à tous. De proche en proche, l'action permet de reconnecter les gens entre eux avec la Terre nourricière.




Cette démarche a été un formidable catalyseur, un moyen de changer le regard que l'on porte sur la réalité. Une façon de passer de la vision d'un monde compartimenté, divisé et conflictuel à la compréhension que tout est relié et interagit, non seulement sur le plan écologique, mais aussi aux niveaux social et économique. Un appel à cesser de croire qu'on ne peut rien changer pour découvrir qu'une autre économie, plus humaine et vertueuse est possible.


Chaque semaine, une nouvelle collectivité locale se joint à la démarche « Incredible Edible » quelque part dans le Monde. Elles se développe un peu partout, en Suisse aussi et est en train de toucher le littoral neuchâtelois: un quartier de Neuchâtel, les bords du Ruau à St-Blaise, un jardin familial à Marin sont touchés. 


En reliant les bacs de production des « Incroyables comestibles « entre eux, il devient possible de créer un circuit d'échanges et de découvertes. On plante, on arrose et on partage. Et puis aussi, on cuisine et on fait la fête de l'abondance partagée des récoltes entre tous.  Intéressé?

28 mai

Café-jardin 2 et "Incroyables comestibles"Un public nombreux a répondu,  le 28 mai, à l'invitation du Café-jardin 2, dans le beau jardin de la famille Amstuz-Perrin. Dans le four, le feu crépitait  déjà pendant que nous suivions les ateliers "purin d'ortie" et "compost". Pouvoir poser toutes nos questions à des jardiniers expérimentés et passionnés nous encourage à oser tenter des expériences nouvelles.  Un des moments forts, avant le pique-nique, fut la constitution d'un groupe d' "Incroyables comestibles"


Evénement relayé sur la page facebook des Incroyables comestibles suisses:
DANS LE PAYS DE NEUCHÂTEL ON CULTIVE AUSSI L'ABONDANCE PARTAGÉE...
Les premières familles se sont mobilisées pour rejoindre le mouvement Incroyables Comestibles Suisse et faire l'expérience de la co-création joyeuse de l'abondance partagée sur le territoire.

Le petit groupe neuchâtelois se joint à la démarche « Incredible Edible » qui se développe un peu partout dans le monde Monde.  Arrivé en Suisse en 2012,  il se manifeste dans un quartier de Neuchâtel, les bords du Ruau à St-Blaise, dans un jardin familial à Marin...
La route verte des « Incroyables Comestibles» passerait-elle aussi par chez vous? 
C'est simple: vous installez un bac de plantation devant votre habitation, vous ajoutez le logo des Incroyables Comestibles, vous faites une photo et l'envoyez à notre adresse. Et nous la publierons sur ce blog.

Cet automne une fête conviviale devrait nous permettre de mettre en commun et de partager autour de nous le fruit de nos cultures.

En reliant les bacs de production des  "Incroyables comestibles"entre eux, il devient possible de créer un circuit d'échanges et de découvertes. On plante, on arrose et on partage. Et puis aussi, on cuisine et on fait la fête de l'abondance partagée des récoltes entre tous.

Juin 2014

Un relai des Incroyables comestibles à la ruelle des Voûtes à Saint-Blaise

Pour le Millénaire de St-Blaise le Groupe nature avait mis en place des sites de biodiversité le long du Ruau, dont les barriques garnies de fleurs indigènes.

Catherine, la nouvelle propriétaire,  a pris le relai du Groupe nature et a transformé les barriques du Millénaire en mini-potagers urbains. Le voisinage avec l'Atelier du Ruau crée un synergie féconde et donne naissance à la première cellule des Incroyables comestibles du village. 





Ces petits coins de biodiversité autour de nos habitations qui accueillent et multiplient les semences menacées ont valeur de symbole. Ils font place à la nature en milieu urbain, mettent à portée de main  de nos enfants la merveilleuse croissance des plantes et des légumes. Ils nous permettent de nous réapproprier le lien à la terre, non pas dans un esprit de possession mais de partage, comme signes d'espérance et d'avenir pour notre terre.

Août 2014
Premières expérience de partage

En début août 2014, premières expériences stimulantes de partage.
L'abondance de la nature a engendré un débordement de nos récoltes et des gestes de partage appréciés.

Chemin des Vignerons à St-Blaise
Chemin des Falaise à Marin
Ruelle des Voûtes à St-Blaise


Septembre 2014

Devant le Foyer du temple de St-Blaise, deux potagers carrés,  destinés à encourager la population à tenter l'expérience des jardins urbains ont magnifiquement prospéré - presque sans arrosage durant tout l'été.
Le premier carré a privilégié les fleurs et les légumes rouges






De l'autre côté, sous les tournesol qui sont devenus géants, le passant  découvre les senteurs
des aromatiques culinaire et médicinales.
Ce jardin potager s’inscrit dans une démarche participative ou le partage d’expériences et l’organisation d’événements dans le jardin (animation avec les enfants, culte des récoltes) désire se vivre dans un esprit de convivialité et de gratuité. 

 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire