Lucien Willemin, la chaussure rouge

Chaussure rouge

En conférence parmi nous le 11 février, Lucien Willemin s'est fait l'avocat du Vivant sous le titre:

"Croissance-décroissance, sortons de l'impasse".

Avec passion il explique:
"L’univers a mis des millards d’années pour advenir. La terre est apparue il y a 4.6 mia d'années. Très progressivement la vie a émergé, l'atmosphère saturée de CO2 s'est chargée d'oygène et la terre est passée de la non-vie à la vie.  Depuis les débuts de l'ère industrielle, la concentration en CO2 a augmenté de 120 ppm, « la moitié de cette hausse étant survenue depuis les années 1980 ». Si nous continuons de la sorte  nous allons retrouver l’excès de CO2 d’avant la vie et nous retourneront dans la non-vie.


Qui est Lucien Willemin?



Un homme dans la force l'âge,   rayonnant, plein d'énergie. Chaque matin il chausse ses souliers rouges et se lève dans la conscience qu'il vit pour prendre soin de la terre. A part ces chaussures, sa garde-robe se compose de deux jeans, quelques T-shirts! 
Avant cela il a exercé plusieurs métiers et fait fortune. Il était bien placé dans le monde de la finance, il a voyagé...et il a vu des désastres sociaux et environnementaux qui l'ont "retourné". Il a soudain compris que s'il voulait prendre soin de ses enfants et leur donner un avenir il devait prendre soin de la planète.   Il a développé des concepts innovants pour consommer avec sagesse dans un monde où tout nous pousse au contraire. Communicateur génial, Lucien Willemin sensibilise, écrit. Dans «En voiture Simone !» il explique l’Énergie-grise et emmène le lecteur à développer une réflexion élargie au sujet de la voiture. Huit mois après être sortit de presse, « Fonce Alphonse ! » fait son entrée au Palais fédéral et demande au Conseil fédéral d’étudier la mise en place de la Consigne Energie-grise sur le plan national. 

  • De la vie à la non-vie, de la non-vie à la vie?

"Etre à la mode", arborer le dernier I-phone, porter la marque des souliers incontournable, changer sa vieille voiture contre un nouvelle (même moins énergivore)...tout cela fait monter le taux de CO2  et ramène notre monde en arrière, dans la "non-vie". Donc si nous aimons la vie, réfrénons notre consumérisme, arrêtons de jeter pour acheter du nouveau. Réparons nos appareils en panne. Contribuons à une nouvelle économie qui va créer des places de travail, remettre en valeur les savoir-faire anciens et préserver l'environnement. 
Gestes à haut potentiel sur le site de La chaussure rouge propose des bonnes adresses.
Chacun a son niveau peut  sortir de l'impasse entre croissance-décroissance, contribuer la vie, diminuer son empreinte écologique. Nous sommes la génération appelée à incarner le changement d'attitude et de consommation de la terre nourricière. Changement dans le rapport à la nourriture, à l'habillement, à la mobilité.

1 commentaire:

  1. Un discours simple et efficace qui a imprimé - de façon indélébile j'espère -, quelques vérités pas piquées des vers dans ma tête et mon coeur. Bravo à Lucien pour son incroyable engagement, dans les écoles aussi !!

    RépondreSupprimer