Il est temps !

Notre programme d'automne est entièrement tourné vers la Transition, la créativité et la méditation.


Ce n'est pas dans nos habitudes de donner dans le catastrophisme. Pourtant durant l'été 2018, le réchauffement climatique est devenu réalité qui nous interpelle à aller plus loin. Tous les clignotants sont au rouge. Il reste à l'humanité quelques petites années pour changer de cap. Dans cet espace restreint où tout est encore possible (?) nous sommes poussés à élaborer des réponses aux défis de notre temps et à devenir créatifs. 


L'ensemble des atteintes à la vie nous dépasse mais sont aussi une puissante interpellation à nous réveiller et à être responsables du petit coin de terre qui est le nôtre. Certes il faudra des décisions politiques, des mesures vigoureuses, il faudra par exemple abandonner l'exploitation des ressources fossiles, se tourner vers les énergies renouvelables. Les votations du 23 septembre nous offrent une belle occasion de nous prononcer en faveur de la Souveraineté alimentaire et des aliments équitables

Ressources terrestres

"Le 1er août 2018, l'humanité a dépensé la totalité des ressources terrestres qui sont disponibles pour l'année entière. Chaque année ce cap est franchi un peu plus tôt. Nous avons utilisé plus d'arbres, d'eau, de sols fertiles et de poissons que ce que la Terre peut nous fournir en un an pour nous alimenter, nous loger et nous déplacer et émis plus de carbone que les océans et les forêts peuvent absorber" résume Valérie Gramond de WWF.

Climat

De retour d'une expédition en Antarctique, Célia Sapart nous a raconté une épopée scientifque passionante : Le but de sa recherche est de comprendre le rôle des régions recouvertes de glace sur l’effet de serre dans le passé, dans le présent et bien sûr dans le futur. La conclusion est sans appel.
Nous remercions Célia pour le graphique tiré du "5ème Rapport du GIEC (WG1AR5), résumé à l'intention des décideurs".

Accélération du temps

Les pouvoirs économiques qui mettent la main sur le Vivant, ont aussi réussi à toucher à notre temps et à nous le voler très subtilement grâce à la pléthore des offres du monde technologique. Aujourd'hui même les créateurs des réseaux sociaux de la Silicone Valley lancent un Cri d'alarme sur la dépendance créée par les réseaux sociaux.

Biodiversité

En juillet 2018, le ministe de l'environnement français, Nicolas Hulot lançait ce cri: "Abeilles décimées, campagnes vidées de leurs oiseaux, insectes volatilisés, espaces naturels grignotés... Le constat d'un déclin accéléré du monde du vivant est sans appel. La biodiversité se meurt au milieu d'un silence assourdissant."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire