Connectée !

Connectée..

Je suis une utilisatrice assidue d’internet – presqu’une «geek» comme disent mes petits enfants ! Beaucoup plus que je ne m'y attendais, l’ordinateur portable me donne un outil de communication et de connexion avec le monde actuel et avec mes proches, et j’en use abondamment. J’apprécie et admire les réalisations technologiques. Sauf quand elles envahissent l’espace vital et s’imposent pour nous faire croire qu’il en faut toujours plus et toujours plus vite. Les crises que nous vivons nous montrent que la "maison" brûle. Tous les signaux sont au rouge et nous disent l’urgence de ralentir.   

Profiter des avantages d’internet oui, mais en mettant des limites. 


La mise à l’enquête de la modification d’antenne à St-Blaise nous a amenés à une prise de conscience et un Groupe Stop 5G s'est constitué. Dans tout notre pays et dans notre village, le déploiement de la 5G  avance à vive allure malgré  les oppositions et les demandes de moratoire. Les autorités fédérales, sous la pression des lobbies des opérateurs, ferment les yeux sur les dérives et les dangers. Les cantons, les communes ont peu de marge de manoeuvre. 

Dans le Bulletin des communes trois lettres ouvertes ont été publiées. Les autorités communale nous fait savoir qu'elle n'ont pas de moyen légal pour s'opposer aux opérateurs. En mai, le moratoire neuchâtelois déposé à Berne a été refusé. Les perspectives d'avoir gain de cause sont minces.  Faut-il  baisser les bras et laisser faire ? Des citoyens de la région sont en train de se regrouper pour réfléchir. En savoir plus

 


Quelle société désirons-nous ? quel monde aimerions-nous léguer à nos enfants ? Les promoteurs de la 5G nous promettent pour les années à venir un monde hyper-connecté, des voitures sans chauffeurs, des drones, des robots, tous les objets ménagers les appareils médicaux connectés. Cette société robotisée nous fait-elle vraiment rêver ? Indépendamment des risques avérés des ondes pour la santé, avons-nous vraiment envie de constater d’ici quelques années que nous avons atterri dans une prison high-tech, d’où on ne pourra plus échapper ?

Mais un autre monde est possible 

A côté de ce monde qui s’engouffre dans la pente du ”toujours plus, toujours plus vite” à n’importe quel prix, un monde nouveau est en train de naître. Des nouvelles valeurs comme le respect des limites de la terre, la primauté de la vie sur le profit,  sont en train d'être redécouvertes. Il reste au fond de chacun, quel que soit notre âge, un enfant oublié qui a gardé sa confiance, son innocence, sa légèreté et qui est prêt à rebondir.


Recours à la connexion essentielle, gratuite et infinie.   
Faisons donc le voeu qu’avant d’être complètement enfermés dans la prison high tech, nos regards trouvent dans le ciel étoilé la trace du Rêve qui a créé ce monde plein de merveilles. Que nous remettions nos mains dans la terre et nous étonnions de voir germer dans ses profondeurs tant de signes de vie fragiles. Que, nous arrêtant le temps d’un souffle, nous retrouvions la connexion avec la source de notre être qui s’ouvre sur l’infini, et  l'énergie de nous engager pour que nos enfants puissent vivre dans un monde meilleur.


L'Atelier du Ruau est un lieu où ce type de connexion est expérimenté. Dans le lien à  ce qui nous parait essentiel, nous puisons la force de nous révolter contre les injustices, et de résister aux prédateurs qui ne demandent qu’à continuer à s’enrichir sans égard pour la vie. 
« Il faut se révolter contre le rôle qui nous est assigné, où nous ne sommes plus qu'une pièce d'une gigantesque machine lancée dans une direction inconnue; il faut retrouver le sens de la responsabilité à l'égard du monde. »Vaclav Havel

Les groupes Stop 5G de St-Blaise et du Landeron,  pensent qu'il est important de continuer à chercher ensemble.  Quelle est notre marge de manoeuvre? quels sont les outils pour  défendre les droits démocratiques et le droit à la santé confisqués par les opérateurs avec la complicité du législateur?  Pour prévoir la suite et mettre nos forces en commun, nous vous proposons de nous retrouver 


le lundi 28 juin prochain, à 20h à l’Atelier du Ruau, St-Blaise.

Si vous connaissez d’autres personnes intéressées, n’hésitez pas à leur transmettre l'invitation.

                                                                                                                                        Thérèse Schwab




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire